Graines germées: comment faire et pourquoi les consommer (bien faits)


Il y a quelque temps j’ai fait l’acquisition de ces deux germoirs sur Forceultranature (pour 27.6€ au lieu de 32.50€ avec ma réduction de 15% avec « choupifit ») et de graines germées après avoir lu et entendu l’intérêt d’intégrer les graines germées à son alimentation, notamment leurs bienfaits sur la santé.

Définition graines germées

Une graine germée est une graine que l’on a fait germée plusieurs jours (logique!), souvent dans un espace humide comme un germoir. Les graines à germer les plus connues sont l’alfalfa, le quinoa, le haricot mungo, la lentille, le fénugrec, le sésame ou encore le pois chiche.

Intérêt nutritionnel

De nombreuses graines sèches sont reconnues pour leur intérêt nutritionnel, mais plus intéressant encore, la germination de ces graines augmente leur propriété. En effet, ces dernières sont encore plus riches en vitamines (3 à 12 fois plus), minéraux, acides aminés, protéines et enzymes que les graines dures. Peu caloriques (moins de 30kcal aux 100g), elles ont en plus un indice glycémique bas.

Grâce à ceci, nous tirons de nombreux bénéfices à leur consommation. En effet, elles ont un rôle anti-oxydant et un effet rassasiant. Elles ont leur reconnaît aussi le fait de limiter le stockage de graisse, aider à la digestion et lutter contre les carences alimentaires.

Acheter ou fait maison

Se pose ensuite la question de savoir s’il vaut mieux acheter en magasin ou les faire à la maison. Pour moi, le calcul a été vite fait: un paquet (~150g) de graines déjà germées  coûte 4-5CHF (en France, d’après mes recherches, c’est entre 2 à 5) en supermarché alors qu’un sachet bio de graines à faire germer chez soi (200g) coûte le même prix. Sachant que 30g de graines sèches, après germination, se transforment en 250g (de graines germées). Nous obtenons un coût de 0.75cts pour ces 250g ! Donc c’est une excellente affaire.

Mince, je vous ai peut-être perdu avec ces calculs! En somme, faire ses graines germées maison est 5 fois plus économique qu’en supermarché. En plus, il est possible d’en faire toute l’année et il y a une garantie qu’aucune substance chimique ne soit intervenue dans le processus de germination.

Faire germer les graines à la maison

Les deux éléments indispensables pour débuter dans la germination des graines sont bien évidemment des graines à germer, biologiques de préférence, et un germoir. Il n’est pas nécessaire d’acheter un germoir en verre, comme celui-ci sur la photo, car vous pouvez en réaliser un maison. Toutefois, pour des raisons pratiques, d’hygiène et de durabilité, j’ai préféré l’acheter.

graines germées bio et germoir forceultranature avis et rabais
Graine à germer et set de deux germoirs de Forceultranature (-15% avec choupifit)

Etant novice dans la matière, j’ai simplement suivi les indications des sachets Biogermé et ai obtenu de délicieuses graines germées. A savoir: laisser tremper dans de l’eau 20g à 30g de graines dans le germoir durant la nuit (soit 8h). Le lendemain, il faut retirer l’eau (devenue brune) et rincer les graines. Le rinçage est essentiel car il permet d’éviter la formation de bactéries dans le germoir. Ainsi, 2 fois par jour (matin et soir), il faut procéder au rinçage des graines durant tout le processus de germination.

La durée de germination n’est pas identique pour toutes les graines. Par exemple, pour l’haricot mungo, c’est 3-4 jours alors que l’alfalfa est de 6-7. Rassurez-vous, ceci est également indiqué sur le sachet. Une fois la germination terminée, les graines germées doivent se consommer dans les 3 à 4 jours. Elles se conservent dans un emballage hermétique au réfrigérateur.

Ainsi, nous constatons que faire germer ses graines à la maison est à la portée de tous. Cela demande peu d’investissement financier et physique/mental et occupe peu de place. De plus, cela apporte une satisfaction personnelle, de voir grandir au jour le jour ses graines et de les consommer ensuite.

Comment les consommer

Pour conserver toutes les propriétés et saveurs des graines, il faut les consommer crues. Ainsi, je les consomme en salade assaisonnée avec de l’huile d’olive, vinaigre, moutarde, sel et poivre en accompagnement de mes plats. Elles peuvent également agrémenter des salades froides de quinoa, lentilles ou pois chiches, des poke bowl, des budda bowl et même sur une tartine avec un œuf.

Un commentaire ? Une question ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s